bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Une oeuvre d'art public fait son apparition au centre-ville

Jusqu’à l’été 2019, le Quartier des Arts et du Savoir aura une tout autre allure. En effet, des conteneurs maritimes ont fait leur apparition dans le paysage jérômien, à l’intersection des rues Castonguay et Labelle, dans le cadre d’un projet artistique hors du commun, et ce, dans le but de faire vivre cet espace dédié au futur Jardin des arts. Le monument temporaire érigé évoluera au fil des semaines sous les coups de bombe de l’artiste de rue jérômien Rouks One, représenté par l’organisme KOLAB*. Ce sera donc l’occasion de découvrir un artiste local de grand talent et d’apprécier une performance de street art.

Invitant les citoyens à fréquenter et à découvrir le site, le maire de Saint-Jérôme souhaite que cet espace collectif devienne un puissant emblème du centre-ville. « Par la mise en place d’une oeuvre d’art à cet endroit précis, nous souhaitons créer un repère identitaire, enrichir l’espace collectif, ajouter un élément de fierté pour les Jérômiens et créer un attrait culturel et touristique sans pareil », explique M. Stéphane Maher, soulignant l’importance de la culture dans la qualité de vie et la vitalité d’une communauté.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet des jardins urbains du centre-ville. Élément majeur du Quartier des arts et du savoir, le futur site offrira aux Jérômiennes et aux Jérômiens de nouvelles aires de détente conviviales au centre-ville, tout en leur permettant de renouer avec la rivière, le plus important patrimoine naturel de la ville. Les divers aménagements, situés sur les rues Labelle et Castonguay, comprendront des végétaux indigènes, des installations lumineuses ou artistiques et du mobilier urbain. Ils deviendront un puissant emblème et une véritable attraction touristique, tout en aidant à la lutte aux îlots de chaleur.

* Créé en 2015, KOLAB est un organisme à but non lucratif basé à Montréal qui favorise l’implication citoyenne à travers l’art urbain et qui contribue au développement professionnel des artistes émergents. Sa mission consiste à rendre l’art accessible à tous, à apporter un changement positif par le biais de celui-ci et à générer un sentiment d’appartenance auprès de la communauté.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016