bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Venez donc jaser avec vos élus!

Des rencontres informelles devant un bon café

Les élus de Saint-Jérôme invitent les citoyens à venir échanger avec eux dans un contexte informel, devant un bon café. Ces rencontres auront lieu avant la séance du conseil, à compter du mois d'avril. Les séances se tiennent à l’Hôtel de région au 161, rue de la Gare, le 3e mardi de chaque mois à l’exception des mois de juillet et août.

Se rapprocher des gens


« Nous avons été élus avec la promesse de nous rapprocher des gens et de nous mettre à leur écoute, et c'est ce que nous avons fait depuis que nous sommes au pouvoir. Le moment sera idéal pour échanger sur vos sujets, partager vos projets et vos idées, connaître encore mieux vos préoccupations, recevoir vos solutions », dit le conseiller municipal et président de la commission des finances, Benoit Beaulieu.

En effet, le conseil municipal tient maintenant ses assemblées à l'Hôtel de région plutôt qu'à l'Hôtel de ville afin d'assurer l'accessibilité à tous, et il a augmenté le temps alloué aux périodes des questions. « Mais nous voulons aller plus loin », ajoute Stéphane Maher. « La période des questions est soumise à des règles rigoureuses et nous aimerions discuter avec les citoyens dans un cadre moins rigide, plus chaleureux. »

Tout le monde ou presque a son idée


Les élus de Saint-Jérôme savent bien que tout le monde ou presque a son idée sur les finances, l'environnement, le déneigement, la circulation, les services et autres sujets qui concernent la ville. Au restaurant du coin ou chez le coiffeur, la Ville fait l'objet de bien des conversations. « Ne gardez pas ça pour vous, venez le partager avec nous! », dit le maire de Saint-Jérôme.

L'invitation est lancée et il ne reste qu'à souhaiter que les citoyens y répondront en grand nombre, car la démocratie ne peut s'exercer sans une communication franche et soutenue.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016