bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A

Que faire lors d'une inondation

Les inondations se produisent  soudainement, il ne faut surtout pas attendre que le niveau de la rivière soit rendu à une hauteur critique ou que les routes soient rendues impraticables avant de quitter sa maison.

Dès que les autorités municipales vous conseillent d’évacuer votre maison, il faut le faire sans tarder pour ne pas compromettre votre sécurité et celle de votre famille.
Il est essentiel de prévoir un endroit, chez un parent ou un ami, où il est possible de vous réfugier rapidement. Évitez de rester seul. Il est plus prudent de se joindre à un groupe.
Déménagez si possible vos meubles et effets personnels à l’étage supérieur. Si vous n’avez qu’un seul étage, placez vos effets sur les tablettes les plus élevées.

Mettez en lieu sûr les herbicides, insecticides et carburants comme la térébenthine, le varsol, l’essence ou autres solvants. Mélangés à l’eau, ces produits peuvent contaminer votre maison.

Enlevez de votre sous-sol les objets susceptibles de flotter et d’être endommagés.

Fermez les valves d’entrée et de sortie des réservoirs d’huile à chauffage, de gazoline ou d’essence, ainsi que les conduits d’aération. Assurez-vous que les réservoirs sont fixés solidement au sol ou à la maison.

Prenez les mesures nécessaires pour empêcher les égouts de refouler dans la maison et fermez l’alimentation d’eau.
Si le panneau de distribution électrique est au sous-sol et que l’eau commence à recouvrir le plancher, NE PRENEZ AUCUN RISQUE. Appelez Hydro-Québec qui viendra interrompre le service au compteur ou au poteau.

Si vous prenez la décision de couper vous-même le courant, assurez-vous que vos pieds ne sont pas sur un plancher humide et que vous n’êtes pas appuyé contre une pièce métallique
Des précautions spéciales doivent être prises pour protéger les appareils de chauffage fonctionnant à l’électricité, au gaz naturel, à l’huile ou au gaz propane, contre les dégâts ou du moins pour réduire ces dégâts au minimum.

Communiquez d’avance avec votre fournisseur pour savoir ce que vous devez faire.

Les objets à apporter si vous devez quitter la maison

Vêtements chauds (pour le jour et la nuit), les articles nécessaires au soin des enfants (couches, biberon, etc.), médicaments et prescriptions, articles de toilette (brosse à dents, dentifrice, etc.), documents d’identité pour chaque membre de la famille (carte d’assurance maladie, permis de conduire, cartes de crédit, etc.), carnet d’adresses (pour pouvoir contacter, si nécessaire, vos proches, votre institution financière, votre agent d’assurances, etc.). Et n’oubliez pas votre animal domestique !

Que faire après une inondation? 

Avant de réintégrer la maison, il faut s’assurer que l’eau peut être bue sans danger, que l’électricité peut être rétablie sans danger, que les installations sanitaires fonctionnent bien.

Vérifiez que toutes les pièces de la maison ainsi que tous les plats et ustensiles ont été nettoyés et désinfectés, et que tous les jouets des enfants sont désinfectés.

Si le sous-sol est encore inondé, il faut le vider progressivement au rythme d’un tiers du volume d’eau par jour. Ceci évitera que les structures de la maison soient endommagées. Si vous occupez la maison avant que l’eau soit entièrement retirée, il est essentiel de désinfecter cette eau en y ajoutant quatre pintes d’eau de javel que l’on s’appliquera à mélanger le mieux possible.
Tous les aliments qui sont entrés en contact avec l’eau doivent être jetés, sauf les boîtes de conserve en bon état. Elles doivent cependant être lavées et asséchées.
Soyez extrêmement prudents en actionnant vos pompes, pour éviter de vous asphyxier, de vous électrocuter ou de mettre le feu. Les gaz asphyxiants sont inodores, incolores et indolores. Placez ces appareils à l’extérieur de la maison
Tous les médicaments et produits de toilette ayant été en contact avec les eaux de la crue doivent être jetés.
On doit considérer que l’eau provenant du réseau municipal ou de puits individuels, de surface ou artésiens n’est pas potable, et ce, pendant une période de 10 jours après la régression des eaux, sauf avis contraire de la municipalité.

Une fois cette période de dix jours écoulée, les puits doivent être désinfectés et analysés.
Vérifiez la structure de votre demeure et de vos bâtiments, car elle pourrait avoir été minée, des planchers peuvent avoir été brisés ou soulevés, des vitres cassées, des polluants renversés, etc.
Désinfectez toutes les surfaces mises en contact avec l’eau avec une solution composée d’une partie d’eau de javel pour 5 parties d’eau. Nettoyez les moisissures avec une solution plus concentrée (1 partie d’eau de Javel pour 3 parties d’eau), appliquez sur la surface et laissez agir pendant 15 minutes.


Dès que le chauffage fonctionne, aérez les pièces en ouvrant les portes et les fenêtres et faites fonctionner les systèmes d’aération (échangeur d’air, ventilateur, hotte de cuisine, etc). Vous faciliterez ainsi le séchage tout en éliminant les odeurs.


Sortez tout ce qui peut être imbibé d’eau (meubles, tapis et rideaux). Nettoyez et désinfectez chaque pièce inondée après avoir enlevé, à la pelle si nécessaire, les déchets et la boue entraînés par la crue.


Lavez les plafonds, murs et planchers contaminés en employant de l’eau de javel. Si celle-ci ne peut être utilisée sans endommager la surface à désinfecter, utilisez de préférence des produits contenants de l’ammoniaque.


Quant aux vêtements, un nettoyage à sec peut suffire.
La cour doit elle aussi être débarrassée de tous les débris qui l’encombrent. La municipalité indiquera la façon de procéder pour la cueillette.




Contactez votre assureur pour qu’il se prononce sur l’assurabilité des dommages et prenez des photographies donnant un aperçu des dommages causés par l’inondation.

Retracez vos factures de biens acquis avant le sinistre, y compris les factures d’entretien ou de réparation.

Numéros utiles : 

  • Hydro-Québec - Pannes et urgences 1 800 790-2424
  • Centrale du citoyen - Requêtes, plaintes, urgences autres que la sécurité publique, informations, etc.) 450 569-5000
Les informations publiées dans cette page sont une version adaptée du document produit par les directions régionales de Services Québec et de la Sécurité civile avec la collaboration de l’ensemble des ministères et organismes privés et bénévoles.
Date de mise à jour : 07/07/2016