Capitale régionale des Laurentides et porte d’entrée des centres de villégiature, Saint-Jérôme est la 14e ville en importance au Québec. Elle occupe aussi la 26e place des villes québécoises de plus de 10 000 habitants où il fait bon vivre!

Elle est principalement reconnue pour son cadre de vie et se distingue par sa transformation urbaine accélérée de même que par son dynamisme entrepreneurial.

Axée sur la famille, Saint-Jérôme est une ville centre avec plus d’une centaine de parcs et d’espaces verts, de nombreux services publics (de santé, d’éducation, de sécurité, etc.) et des organismes communautaires qui valorisent l’engagement social.

La population de Saint-Jérôme a augmenté de 19 % depuis 2001, soit un taux supérieur à la moyenne québécoise de 12 %. La Ville comptait 77 828 habitants en 2018 et la population devrait atteindre 85 000 habitants en 2023.

Âge moyen
43 ans

Groupes d’âge
0 à 14 ans : 15 %
15 à 64 ans : 64 %
65 ans et plus : 21 %

Niveau de scolarité (25 à 64 ans)
Aucun diplôme : 19 %
DES : 21 %
Postsecondaire : 60 %

Établissements scolaires
29 établissements, dont 1 cégep, 1 campus universitaire, 1 centre d’études professionnelles et 1 centre de formation générale des adultes

Distance du domicile au lieu de travail
Moins de 15 minutes : 34 %
15 à 29 minutes : 30 %
30 minutes et plus : 36 %

Source : Recensement de 2016 de Statistique Canada et Gazette officielle du Québec (décret de population)

C’est en 1834 que Monseigneur Signay, évêque de Québec, suite à une requête des habitants la Seigneurie des Mille-Iles, érigea canoniquement la paroisse de Saint-Jérôme de la rivière du Nord.

Le petit village en bordure de la rivière du Nord voyait ainsi le jour sous le patronyme de saint Jérôme, celui à qui on doit la première traduction officielle de la Bible, de la langue hébraïque à la langue latine.

Ouvrons une parenthèse pour raconter que saint Jérôme, lors d’un séjour dans le désert, aurait enlevé de la patte d’un lion une écharde, et que ce dernier reconnaissant est devenu par la suite son fidèle compagnon. Voilà pourquoi nous retrouvons le lion sur les armoiries de la Ville.

Mais celui qui jouera un rôle déterminant pour l’essor de notre ville est bien sûr le célèbre curé Labelle qui, à partir de 1868, accorde aux Jérômiens un rôle primordial dans la colonisation du Nord et obtient l’établissement du transport ferroviaire entre Montréal et Saint-Jérôme en 1876.

Depuis 2002, les villes de l’agglomération jérômienne, soit Bellefeuille, Saint-Antoine, Lafontaine et Saint-Jérôme, se sont regroupées pour former une nouvelle municipalité qui compte près de 80 000 habitants.

En 1996, la Ville de Saint-Jérôme et la Ville de La Rochelle en France ont signé une entente de jumelage scientifique. Cette entente donne lieu à un enrichissant partenariat.

Magnifique ville historique, La Rochelle est étroitement associée à l’environnement et au développement durable. La volonté des Rochelais de sauvegarder l’héritage du passé et d’en faire un modèle pour l’avenir est manifeste. La Ville de Saint-Jérôme, qui a établi une collaboration avec La Rochelle en 2008, est ainsi fière de pouvoir compter sur son expertise en matière d’innovation en transport électrique.

La Ville de La Rochelle est la troisième ville la plus visitée de France avec quelque trois millions de visiteurs par année.

Découvrir La Rochelle

Le logo de la Ville propose un lion rugissant qui évoque la fierté, la force et la détermination qui animent un Saint-Jérôme moderne. Ces lignes simplifiées suggèrent la transparence et l’accessibilité aux services municipaux. La symétrie des caractères et des écritures apporte de l’harmonie dans le bloc graphique. Le rouge clair est le signe d’une vitalité renouvelée de la capitale régionale.

La symbolique du lion

Saint Jérôme, patron de la Ville,  est né à Stridon vers les années 340 et est mort à Bethléem en 420. Jérôme de Stridon est surtout connu pour sa traduction en latin de la Bible à partir du grec et de l’hébreu, oeuvre majeure appelée La Vulgate. La légende veut que saint Jérôme ait pris un lion comme compagnon de route après lui avoir retiré une épine de la patte. Docteur de l’église chrétienne, saint Jérôme est considéré comme le patron des traducteurs.

Ce lion est la figure allégorique des valeurs qu’il inspire depuis des millénaires.  Métaphore du courage et de la force, emblème de la Justice, il représente aussi la connaissance.

Cité de possibilités

La locution « cité régionale », autrefois en usage, fait place à « cité de possibilités », un slogan tourné vers l’avenir, tout en assurant un pont naturel entre le travail accompli aujourd’hui et les visées du 21e siècle.

Le logo de la ville se décline en quatre sous-marques :

Le Quartier des Arts et du Savoir, le Quartier des sports, le Quartier 50+ et le Quartier des industries et des affaires.