18 mars 2021

La mairesse de Saint-Jérôme, Sophie St-Gelais, souhaite mettre en lumière certaines décisions prises par le conseil municipal lors de la séance du 16 mars.

« Le conseil municipal de notre cité de possibilités travaille fort afin de dynamiser notre communauté et d’offrir des services de qualité aux citoyens. Les décisions que nous avons prises reflètent notre vision d’une organisation qui met tout en œuvre pour accroître la fierté de la population », a souligné Mme St-Gelais.

Accès gratuit au parc régional de la Rivière-du-Nord : ajout de 100 000 $ au projet pilote

Depuis le 15 janvier dernier et jusqu’au 15 juillet prochain, grâce à un projet pilote de 150 000 $ inscrit au budget 2021 de la Ville, toutes les personnes résidant à Saint-Jérôme ont la gratuité d’accès au parc régional de la Rivière-du-Nord. Étant donné l’engouement de la population pour cette initiative, le conseil municipal a résolu d’y affecter 100 000 $ additionnels tirés de l’excédent accumulé non affecté.

« Le parc régional de la Rivière-du-Nord est un lieu prisé par les personnes de tous âges et en toutes saisons. En cette période de pandémie où les activités de plein air connaissent une popularité indéniable, nous sommes heureux de bonifier le projet pilote et de renouveler notre contribution au bien-être de la population de Saint-Jérôme », a précisé Bernard Bougie, conseiller mandataire à la mobilité durable et active.

Processus amélioré pour les permis de construction des projets de 25 M$ et plus

Un avis de motion a été déposé au conseil municipal pour un projet de règlement qui permettra à la Ville de délivrer des permis par phases, un mécanisme nécessaire afin d’accélérer la mise en œuvre de projets d’envergure réalisés selon le processus de conception-réalisation. Le permis par phases s’appliquera à tout projet de construction ou d’agrandissement d’un bâtiment principal des groupes d’usages de type public ou industrie et dont la valeur des travaux est égale ou supérieure à 25 000 000 $.

« Dans notre plan de relance VSJ 2022, nous avons adopté une vision qui fera notamment de Saint-Jérôme une destination par excellence. Afin d’atteindre cet objectif sans perdre de vue les enjeux ciblés, dont favoriser la croissance du marché résidentiel et créer des milieux de vie permettant d’accroître notre richesse collective, nous allons adapter notre réglementation. Nous serons ainsi capables d’exercer une plus grande flexibilité dans le cadre de projets structurants pour notre territoire », a affirmé François Poirier, conseiller mandataire à l’harmonisation et à l’aménagement du territoire.

Modification au code d’éthique et de déontologie des élus de Saint-Jérôme

Dans son rapport publié en février dernier sur la situation à la Ville de Saint-Jérôme et à la Municipalité régionale de comté de La Rivière-du-Nord, Me Sylvie Piérard, juge administrative à la Commission municipale du Québec, recommandait de modifier le code d’éthique et de déontologie des élus afin d’y ajouter une règle claire et précise sur le respect. Conformément à la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale (RLRQ, c. E‑15.1.0.1.), cette notion est déjà intégrée au règlement municipal comme l’une des valeurs servant à guider la prise de décision et la conduite des membres du conseil. Toutefois, puisqu’une valeur n’est pas sanctionnable, les membres du conseil ont accepté d’adopter l’ajout d’un nouvel article interdisant les comportements irrespectueux.

« On n’insistera jamais trop sur l’importance du respect en ce qui concerne les principes de gouvernance, qu’il soit interprété comme une valeur ou comme une règle à suivre. D’ailleurs, je crois sincèrement que c’est dans le respect, en partageant nos idées, nos points de vue et même nos désaccords avec ouverture et dans le calme que nous arrivons à prendre les meilleures décisions, peu importe le sujet abordé et les résultats escomptés », a soutenu Sophie St-Gelais, mairesse de Saint-Jérôme.

Entente avec la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme

Le conseil municipal a entériné une entente de partenariat entre la Ville et la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme (CCISJM) en lien avec le plan de soutien au commerce électronique, qui est issu du plan de relance VSJ 2022. La Ville accordera donc une aide financière de 20 000 $ à la CCISJM dans le cadre de ce projet.

« Nous sommes résolus à participer au dynamisme commercial des entreprises de notre territoire. Je les invite d’ailleurs à s’inscrire au programme de formation grâce auquel elles recevront un accompagnement personnalisé sur le commerce électronique. Le tout est réalisé par la Chambre, en collaboration avec le Cégep de Saint-Jérôme et l’Université du Québec en Outaouais. Les séances de formation débuteront le 23 mars 2021 », a précisé Chantale Lambert, conseillère mandataire à l’efficience organisationnelle.

Programme de vélos en libre-service

Dans le cadre d’une démarche concertée visant à améliorer l’accès aux pôles de transport collectif et à accroître le nombre d’options de mobilité disponibles dans les banlieues et les couronnes, EXO a identifié, de concert avec la Ville, l’opportunité de mettre sur pied un service de vélopartage au centre-ville de Saint-Jérôme. Le conseil municipal a donc convenu de déposer une demande dans le cadre du nouveau programme d’aide financière au développement de l’offre de vélos en libre-service du ministère des Transports du Québec, qui a pour objectif d’accompagner les municipalités dans le développement d’une telle offre.

« Nous avons adopté une vision pour le transport collectif sur notre territoire qui mise justement sur les projets permettant d’offrir à la population un meilleur accès à des modes de transport rapides, souples et efficaces dans nos milieux urbanisés et au centre-ville. Cette initiative permettra de proposer un choix intéressant pour les déplacements sur de courtes distances et possiblement, de contrer la prévalence de « l’auto-solo » », a soutenu Bernard Bougie, conseiller mandataire à la mobilité durable et active.

Annonces de la mairie
Retour aux actualités